Accueil LES LIVRES → LES CHRONIQUES DE ROMANS Mystic City, Livre I de Theo Lawrence

Mystic City, Livre I de Theo Lawrence

11 Temps de lecture
0
0
0

Mystic City, Livre I de Theo Lawrence

Mystic City Tome 1 de Theo LawrenceBroché : 414 pages
Éditeur : Pocket Jeunesse
Date de parution : 2 janvier 2014
Collection : Grands Formats
Langue : Français
ISBN-10 : 2266231928
ISBN-13 : 978-2266231923

Disponible sur liseuse : OUI
Prix : 18,50 €

Résumé : Aria Rose, la plus jeune héritière d’une des deux plus puissantes familles rivales de Mystic City, se retrouve promise à Thomas Foster, le fils des pires ennemis de ses parents. Leur union est sensée mettre fin à des décennies de vendetta politique, et réunir les habitants des Hauteurs, la classe dominante de la ville, contre les Mystiques bannis qui errent et fomentent dans ses bas-fonds.
Mais Aria ne se souvient pas être tombée amoureuse de Thomas ; de fait : elle se réveille un matin avec de grandes zones d’ombres dans sa mémoire. Et elle ne parvient pas à comprendre pourquoi ses parents auraient accepter de s’unir aux Foster en premier lieu. Quand Aria rencontre Hunter, un rebelle et séduisant Mystique des bas-fonds, elle commence à retrouver des bribes de souvenirs, et comprend qu’il détient la clé de son passé.
Les choix qu’elle sera amenée à faire sauveront ou condamneront la ville – et sa propre existence.

Mon avis :

Après avoir longuement entendu parler de ce roman, je me suis enfin décidée à le lire. Dès les premières pages, j’ai été captivée par cette histoire qui nous plonge au cœur d’un monde futuriste où les humains côtoient les mystiques, des êtres pourvus de pouvoirs magiques. Mais la cohabitation entre les deux espèces est loin d’être de tout repos depuis un attentat qui a coûté la vie à de nombreux humains et dont les mystiques ont été injustement accusés. Depuis, ils sont contraints d’être drainés de leurs pouvoirs plusieurs fois par an, mais certains résistent et sont traqués par la société.

J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre cette histoire joliment écrite par Theo Lawrence. L’intrigue est bien menée et prenante, même si j’ai trouvé que par moment elle avait tendance à s’essouffler ou à tourner en rond. Mais cela ne m’a pas empêché de poursuivre ma lecture, bien au contraire. J’étais curieuse de voir où l’auteur allait nous emmener et je n’ai pas été déçue. Loin de là. L’histoire est riche en rebondissements qui laissent souvent le lecteur sans voix et révolté face aux révélations faites par les protagonistes.

Le style de Theo Lawrence est simple, fluide et entraînant. Au fil des pages, il a réussi à me transporter au cœur de cette vie futuriste où règne l’inégalité entre les deux peuples. D’ailleurs, j’ai beaucoup apprécié la manière dont il s’y est pris pour aborder le sujet, tout en douceur et sans tomber dans les clichés. Ce qui m’a également plu, ce sont les nombreuses descriptions présentes dans l’histoire, qui permettent au lecteur de voyager en compagnie des personnages au cœur de cette ville mystérieuse.

L’histoire est centrée autour du personnage d’Aria Rose. Issue d’une des familles les plus influentes de Manhattan, elle s’apprête à épouser l’homme qu’elle aime, Thomas Foster, le fils du rival politique de son père. Ce mariage, très attendu dans la communauté, permettra de mettre fin à une querelle de plus de deux cents ans entre le clan des Rose et celui des Foster. Les familles vont pouvoir ainsi unir leurs forces pour lutter contre le parti des Mystiques radical, dirigé par Violet Brooks, qui prend de plus en plus d’ampleur. Le problème c’est qu’Aria n’a aucun souvenir de son idylle interdite avec Thomas. Amnésique depuis une overdose de stic, qui a failli lui coûter la vie, elle part à la recherche de ses souvenirs perdus.

J’ai beaucoup aimé suivre l’histoire à travers Aria. C’est un personnage très attachant et d’une grande générosité, qui n’a pas peur de prendre des risques pour protéger les personnes qu’elle aime. Sa perte de mémoire va la pousser à mener sa propre enquête car elle est persuadée que sa famille et ses amis lui cachent quelque chose. Déterminée à découvrir la vérité, elle fera tout son possible pour apprendre ce qui lui est arrivé même si pour cela elle doit agir en toute illégalité. Même si au début elle ne s’en rend pas compte, sa rencontre avec Hunter, un jeune mystique rebelle, va beaucoup l’aider.

Hunter est le fils de la politicienne Violet Brooks. Ayant refusé de drainer ses pouvoirs, il vit en toute illégalité dans les bas-fonds de la ville. Grâce à ce personnage, on en apprend davantage sur le monde des mystiques mais aussi sur les conditions dans lesquelles ils sont malmenés. Hunter est un jeune homme charismatique et courageux, doté d’un grand sens de l’humour, qui n’a pas peur de dire ce qu’il pense. Toutefois, même si j’ai beaucoup apprécié ce personnage, je regrette que l’auteur n’ait pas écrit une partie de l’histoire sous son point de vue. Cela nous aurait permis notamment de voir comment l’amnésie d’Aria a affecté sa vie, car les deux jeunes gens étaient éperdument amoureux l’un de l’autre avant la perte de mémoire d’Aria. Un amour interdit, digne d’un « Roméo et Juliette » des temps modernes, mais pas assez approfondi à mon goût.

J’ai beaucoup aimé ce premier tome de la saga de Theo Lawrence, en effet, il s’agit d’un très bon roman de science-fiction, qui nous plonge au cœur d’un univers fascinant et mystérieux. Que vous soyez ou non fan de dystopie, je pense que ce roman vous plaira beaucoup. Pour ma part, c’est avec beaucoup de plaisir que je vais continuer cette série !

Presque Excellent

Acheter sur Amazon

Autres Chroniques de ce TomeMystic City Tome 1 de Theo Lawrence

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par 
Charger plus dans → LES CHRONIQUES DE ROMANS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Trois de tes Secrets de Julie Buxbaum

Trois de tes Secrets de Julie Buxbaum Nombre de page : 384 pages Editeur : Pocket Jeunesse…