ASCF→ ROMAN HISTORIQUELES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE HISTORIQUE

Une lady sinon rien de Meredith Duran

Une lady sinon rien de Meredith Duran

Une lady sinon rien de Meredith DuranBroché : 375 pages
Éditeur : J’ai Lu
Date de parution : 28 septembre 2012
Réédition le 9 juillet 2014
Collection : J’ai Lu pour Elle
Langue : Français
ISBN-10 : 2290094757
ISBN-13 : 978-2290094754

Disponible sur liseuse : NON
Prix : 6, 60 €

Résumé : Le cœur empli de haine, Nell Whitby s’introduit en pleine nuit chez le comte de Rushden qui, d’après les dernières paroles de sa mère, serait son père. Or ce n’est pas un vieillard qu’elle vise avec son revolver, mais un splendide  jeune homme. « Vous êtes Lady Cornelia, lui dit le nouveau comte, la fille légitime de mon prédécesseur, enlevée à l’âge de six ans. Et vous avez une jumelle, Kitty ». Il lui propose un marché : il l’arrache à sa condition d’ouvrière et lui rend sa place dans la haute société, en échange Nell partagera avec lui son héritage. Tout ce qu’elle a à faire… C’est de l’épouser.

Mon avis :

Nell Whitby accumule les malheurs. Après avoir perdu son emploi de cigarière, elle se retrouve contrainte de voler son entourage pour pouvoir offrir des soins médicaux à sa mère gravement malade. Malgré l’aide du médecin, Jane Whitby décédera. Le cœur empli de colère, Nell se rend seule et armée d’un revolver chez le comte de Rushden, qui d’après les dernières paroles de sa mère, serait son père. Mais ce n’est pas le vieux comte que Nell retrouve mais un séduisant jeune homme entièrement nu. Amusé par cette situation grotesque, Simon Saint-Maur semble rapidement interpellé par la ressemblance frappante entre cette jeune femme issue des quartiers pauvres de Bethnal Green et sa cousine Lady Cornelia Aubyn, disparue quinze ans plus tôt. Héritier du comte de Rushden mais sans un sous, Simon y voit là une belle occasion de récupérer une part de l’héritage de son oncle… Il propose alors un marché à Nell : il l’aide à trouver sa place dans la société en faisant d’elle une lady et en contrepartie elle devra l’épouser

Je n’avais encore jamais lu de romans de Meredith Duran avant celui-ci, pourtant l’auteure est connue pour avoir écrit une dizaine de romances historiques (pas toutes parues en France). Même si habituellement je ne le fais pas, je suis allée lire quelques avis sur ces précédents tomes pour me faire une petite idée de ce qui m’attendait. Ces derniers étaient assez mitigés mais ça ne m’a pas découragée, bien au contraire. Certes, l’histoire n’a rien de très originale et pourtant dès les premières pages du roman j’ai été séduite sans doute grâce au mystère qui entoure le personnage de Nell Whitby mais aussi par la plume de Meredith Duran que j’ai trouvée très belle et agréable. Plus j’avançais dans l’histoire, et plus j’étais désireuse de voir comment l’auteure allait s’y prendre pour transformer une jeune ouvrière des quartiers pauvres de la ville en une lady distinguée et polie.

Ce que j’ai le plus apprécié dans ce roman ce sont les personnages et en particulier celui de Nell Whitby surtout pendant la première partie de l’histoire. Nell n’a rien d’une jeune femme de la noblesse. C’est une ouvrière qui travaille dans des conditions difficiles tout en s’occupant de sa mère gravement malade et des addictions de son demi-frère. Elle a un franc parlé à faire pâlir les gens de l’aristocratie et ne se laisse pas marcher sur les pieds. C’est un personnage fort et déterminé à protéger les personnes qu’elle aime. Cependant, elle réfléchira à deux fois avant d’accepter la proposition de Simon. Après tout, elle n’a plus rien à perdre ! Simon Saint-Maur, quant à lui, est un personnage très attachant. Au premier abord, c’est un jeune homme arrogant et calculateur mais sa rencontre avec Nell va beaucoup le déstabiliser et le changer. Convaincu d’avoir affaire à Lady Cornelia, il lui fera une proposition qu’elle ne pourra refuser. Et si la jeune femme pense qu’il s’agit là d’un acte de bonté, la vérité est tout autre puisque grâce à ce mariage Simon héritera de la fortune de son oncle qu’il méprisait. Mais les choses ne se passeront pas comme prévues puisqu’il tombera amoureux de la jeune femme. J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre l’évolution de leur relation, Meredith Duran nous offre de très belles scènes touchantes et amusantes. J’ai beaucoup aimé la complicité qu’il y avait entre eux. Ils ne peuvent nier l’attirance qu’ils éprouvent l’un envers l’autre, mais ils seront rattraper par leur position sociale respective qui est un frein à leur amour.

Une lady sinon rien est une très bonne romance historique avec laquelle j’ai passé un agréable moment. De plus, j’ai beaucoup aimé la plume de Meredith Duran qui est parvenue sans difficulté à nous plonger au cœur de l’histoire. Même si j’ai trouvé que certains passages traînaient en longueur, je pense que ces derniers étaient importants pour expliquer ce qui était arrivé à Nell. Un livre que je vous conseille, il ne pourra vous laisser indifférent !

Bon
Acheter sur Amazon

Tags
Voir Plus

6 Commentaires

  1. Même si j’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire, je me suis toutefois laisser prendre par le livre. La lecture est agréable. Surprenant d’avoir une héroïne qui n’est pas une « dame » mais vient du peuple. A lire 😉

    1. C’est pour ça que j’ai aimé le personnage de Nell, elle est loin d’être parfaite et la langue bien pendue. Ça change des autres héroïnes de romans que j’ai pu rencontrer ces dernières semaines ! Après j’avoue que l’histoire est longue à se mettre en place mais je pense que c’était nécessaire pour justement ne pas tomber dans la caricature et prendre le temps de parler du passé et de la disparition de Nell/Cornelia

  2. Je ne pense pas que ce roman soit pour moi… Non pas que je ne lis pas de romance historique, mais le 4e ne vient pas me chercher et la couverture encore moins. Mais ton avis est tout de même sympa 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils