Accueil ASCF Slaves, Tome 1 : Vie Humaine d’Amheliie

Slaves, Tome 1 : Vie Humaine d’Amheliie

18 Temps de lecture
9
0
7

slaves 1 vie humaine amheliieTitre : Slaves, Tome 1 : Vie Humaine
Auteur : Amheliie
Broché : 512 pages
Éditeur : Auto édition
Date de sortie : 23 avril 2014
Langue : Français
ISBN : 9781291781069
Prix Lulu.com pour la version papier : 18,45 €
Prix Amazon pour la version Kindle : 4€

Son résumé :

Le monde a changé, les humains sont devenus des esclaves. La Terre entière est dirigée par une Race supérieure, plus démoniaque : les vampires.
Faith est une humaine, elle a connu le changement de ce monde et a grandi dans cette époque sombre. Arrivée à l’âge adulte, après des années de fuite, elle est attrapée et vendue comme esclave à un vampire très riche, dont les intentions restent mystérieuses. Très vite, Faith prend conscience du milieu dans lequel elle va désormais vivre.
Si elle pensait que les vampires étaient des êtres malveillants, côtoyer ceux qui appartiennent au monde de la politique, ne fait que confirmer son impression.
En effet, si l’humaine préfère mettre tous ces « suceurs » dans le même sac, un certain vampire pourrait peut-être la faire changer d’avis…

Mon avis :

L’auto-édition est une bonne chose mais c’est aussi risqué

Je n’ai pas pour habitude de parler de livres auto-édités, d’abord parce que je crois qu’il y a encore certaines maisons d’éditions qui font bien leur travail en sélectionnant des romans de qualité et surtout en mettant en place un réelle collaboration avec leurs auteurs.
L’auto-édition est une bonne chose mais c’est aussi risqué, nous avons forcément besoin d’un autre regard et à fortiori d’un œil averti qui puisse avoir du recul sur une oeuvre.

Toujours est-il que ce qui a motivé mon envie de partager cette découverte toute récente, c’est l’histoire en elle-même, qui m’a beaucoup plu. Vous connaissez mon goût immodéré pour la bit-lit, j’en lis énormément et si je suis bon public je commence aussi à me lasser, non pas par manque de bons romans mais à cause des quantités que j’avale.
Alors quand je parviens encore à entrer dans un univers et que je n’ai pas tellement envie d’en sortir, c’est très bon signe.

Les hommes en sont réduits au statut d’esclave

Dans le monde que nous crée l’auteur les vampires sont un peu les rois du pétrole, les maîtres du monde, la race supérieure qui a totalement pris le dessus sur l’humanité. En effet, les hommes en sont réduits au statut d’esclave, n’ont plus aucun pouvoir de décision ni aucun contrôle sur leur destin. Ils vivent clandestinement jusqu’au moment où ils se font capturer.

C’est ce qui arrive à Faith, une humaine qui a déjà eu une vie difficile, une battante qui ne baisse jamais les bras et qui relève toujours la tête pour aller de l’avant.

Quand elle se fait capturer, elle sait qu’elle va être vendue et le malheur des femmes dans ce monde apocalyptique c’est d’être utilisées comme esclaves sexuelles pour les vampires. Tout ce qui lui reste à faire c’est de prier pour être considérée comme esclave de catégorie 1 car le pire arrive aux captives de catégorie 3.

D’accord, tous les codes du genre sont présents mais attendez-vous tout de même à quelques surprises

Et c’est là que l’histoire devient intéressante car oui elle va être achetée au prix fort par un puissant vampire aussi beau que riche mais non ce n’est pas du tout le début de l’histoire d’amour de ce roman. Je dirais même que ce qui va se dérouler est déroutant, violent et donne le ton : d’accord, tous les codes du genre sont présents mais attendez-vous tout de même à quelques surprises.

Evidemment je ne peux pas vous en dire plus de peur de gâcher votre plaisir mais sachez que le véritable héros de ce roman est un savant mélange de Cadeon (le héros de Kresley Cole dans Les ombres de la nuit) et de vampires tout droit issus de La confrérie de la dague noire de J.R. Ward. Et ma foi, je me risque même à dire qu’on y trouve une petite ambiance qui n’est pas sans rappeler celle de Game of Thrones ou de True Blood.

Le début du roman est certes très difficile et violent mais la suite vaut le détour

Le début du roman est certes très difficile et violent mais la suite vaut le détour aussi bien par la tournure que prennent les choses que par la finesse des personnages. Il y a beaucoup d’humour et cela donne lieu à des répliques mordantes.

Mon bémol, car bémol il y a, est principalement causé par le problème de l’auto-édition. Le roman est bourré de fautes d’orthographe et même si l’histoire est fluide et relativement bien écrite, le style ne vaut pas celui des écrivains chevronnés cités plus haut. Il ne nous reste plus qu’à prier pour qu’un éditeur passe par là et décide de travailler sur ce premier tome car je pense sincèrement qu’il vaut le détour.

En résumé, une très bonne histoire de vampires et de romance sur fonds de politique. Des personnages qui sauront vous captiver et qui vous feront très certainement à vos héros préférés.
J’ai hâte de lire la suite car le roman se termine sur un coup d’éclat, en espérant que le 2ème tome soit de meilleure qualité au niveau de la forme.

Excellent

Acheter ce livre sur Amazon

L’avis de Mymyworm

Il est extrêmement rare que je lise de l’auto-édition et je dois dire que ce fut une très agréable découverte et ce, grâce à Anyllia que je remercie! 😉 Je vous ferai grâce du pitch puisque Anyllia l’a très bien fait ci-dessus et vais aller directement au coeur des choses!

L’auteure n’y va pas par quatre chemins question violence. Combien de fois, j’ai pu trépigner dans d’autres lectures (éditées)quand une scène difficile s’annonçait et que le héros arrive in extremis pour sauver la belle! Ici rien de tout ça, c’est cru, violent, on ressent l’effroi de Faith face à Louis, son maître

spoiler alert
Découvrez le spoiler en survolant l’image à l’aide de la souris.

 Je ne pense pas que beaucoup d’éditeurs prendraient le risque et exigeraient des corrections. Donc rien que pour ça, merci l’auto-édition! Par contre, petit bémol niveau grammaire et orthographe car beaucoup de fautes sont dérangeantes à la lecture.

Bref, revenons à nos moutons… et surtout à Dead, le « héros » de l’histoire. C’est lui qui va sortir Faith des griffes crocs de Louis mais sous ses airs de bon et très sexy vampire, Dead cache des secrets pour le moins inquiétants. Et comme Faith, on veut absolument découvrir de quoi il s’agit. Qu’a-t-il bien pu faire par le passé? Quelle est la véritable raison du conflit entre lui et le machiavélique Président Campbell? Que cache son regard? Bref, un tas de questions qui, j’espère, trouveront réponse dans le tome 2.

Niveau sexe, l’auteure n’a pas à envier ses pairs. Les scènes sont impeccables, on ne verse pas dans le vulgaire ni dans le chaste, c’est bien dosé et on rêve de frémir sous les doigts de Dead. Faith est un parfois un peu énervante sur les bords avec son humour mordant mais c’est ce qui fait sa personnalité.

Bref, Slaves est une belle découverte que je vous recommande en espérant que le tome 2, Prophétie, soit aussi bon!

Coup de Coeur

D’ailleurs, il est prévu le 17 août et voici sa couverture et son résumé :

Le monde a changé, les humains sont devenus des esclaves. La Terre entière est dirigée par une Race supérieure, plus démoniaque : les vampires.
L’existence de Faith a été complètement bouleversée lorsqu’elle est devenue une esclave. Si tomber amoureuse d’un vampire était la dernière de ses envies, elle succombe pourtant à Dead Creaving, puissant individu dans le monde politique, qui gagne sa confiance et son amour malgré leurs différences.

Alors que ce dernier a mené un coup d’État pour prendre le pouvoir, et diriger les Etats-Unis, Faith va doit faire face à ce nouveau changement ainsi qu’aux conséquences qu’il a engendré.

Suite à un marché passé avec Dead, Faith va plonger dans un passé confidentiel, sombre et mystérieux, dont la connaissance pourrait avoir de grandes conséquences sur l’avenir de tous. Si, en retour, elle gagne les réponses aux questions qu’elle se pose depuis le début, personne n’ignore que toutes les vérités ne sont pas bonnes a entendre.

Comment trouver sa place au sein d’un milieu où l’on n’aurait jamais dû exister ? Mais surtout, comment accepter les secrets que cachent le vampire ?

À Faith de faire les bons choix.

Le 1er chapitre : ici

 

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par 
Charger plus dans ASCF

9 Commentaires

  1. Book-Attitude

    1 août 2014 à 10 10 31 08318

    Je ne connaissais pas l’ouvrage, mais rien qu’en lisant ta chronique, ça me donne très envie. bon, en même temps je suis une férue de vampires, ça devrait me plaire. Je vais essayer de me le procurer du coup !
    Merci à toi, Anyliia 🙂
    Bonne journée.

    Réponse

    • anyliia

      7 août 2014 à 17 05 37 08378

      Je suis contente que ça t’ait donné envie et j’espère qu’il te plaira aussi ^^

      Réponse

  2. Rêves et Imagines

    1 août 2014 à 10 10 46 08468

    c’est super que tu lises aussi des romans en auto-éditions. Je pense que certains méritent réellement d’être connu. Dommage que le monde de l’édition soit aussi restreint.. mais en même temps, si on publiait tout, il y aurait bien trop d’ouvrages sur le marché… Je suis aussi fan de bit-lit et au résumé de celui-ci, ça me rappelle Je suis une Immortelle par le fait que les vampires dirigent et soumettent les hommes. Je suis curieuse…

    Réponse

    • anyliia

      7 août 2014 à 17 05 38 08388

      Tiens je ne connaissais pas « je suis immortelle » et tu m’as donné envie de le lire merci ^^

      Réponse

  3. anyliia

    7 août 2014 à 17 05 43 08438

    Je suis trop contente que tu aies aimé Mymy et encore plus contente de pouvoir lire cet extrait, merciiiiii 😀

    Réponse

    • Mymyworm

      7 août 2014 à 17 05 58 08588

      Non merci à toi pour cette découverte! J’ai hâte de découvrir ce que cache dead et qui est ce Decease!

      Réponse

  4. froggy80

    24 août 2014 à 20 08 55 08558

    Cette saga semble très intéressante… En tout cas, les couvertures m’ont totalement séduites !!!

    Réponse

  5. […] […]

    Réponse

  6. […] Slaves, Tome 1 : Vie Humaine d’Amheliie / Slaves Tome 1 : Vie Humaine d’Amheliie […]

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

L’enfant interdit de Margaret Peterson Haddix

L’enfant interdit de Margaret Peterson Haddix Nombre de pages : 192 pages Editeur : …