ASCFLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE PARANORMALE

Les Exilés d’Austin Tome 1 : Insolente Créature de Jennifer Ashley

Jennifer Ashley n’est pas une auteure inconnue par ici et encore moins dans le monde de la romance où elle a reçu de prestigieux éloges. En France, nous la connaissons surtout pour son autre série, de la romance historique paru aux éditions J’ai Lu, Aventures & Passions avec la saga des MacKenzie. C’est pourquoi, j’étais vraiment très curieuse et plus qu’enthousiaste de découvrir cette série de romance paranormale écrite par ses soins.

Les Exilés d’Austin Tome 1 : Insolente Créature de Jennifer Ashley

Les Exilés d Austin T1 - Insolente CreatureBroché : 376 pages
Editeur : J’ai lu (12 octobre 2013)
Collection : J’ai lu Crépuscule
Langue : Français
ISBN-10: 2290068551
ISBN-13 : 978-2290068557
Disponible sur Liseuse : NON
Prix Éditeur : 7,40€

Son résumé :

Exilés en périphérie des villes, contraints à porter le Collier, un bijou en métal sombre qui a le pouvoir de les maîtriser, les garous fascinent et effraient tout humain qui se respecte. Y compris Kim Fraser. Or, choquée par les accusations portées contre Brian Smith dans une affaire de meurtre, l’avocate décide de faire justice elle-même en prouvant l’innocence du jeune garou. Aussi, malgré la méfiance que lui inspirent ces créatures, elle s’aventure seule dans leur enclave à l’est d’Austin, à la recherche d’un certain Liam Morrissey. Car pour démêler cette délicate affaire, il lui faudra compter sur la coopération du séduisant garou…

Mon Avis :

L’histoire se déroule comme vous l’avez compris à Austin. Kim est une jeune avocate qui se retrouve à devoir gérer une affaire de Garou dont personne ne voulait.  Dans le monde où elle vit, les Garous ont fait leur coming-out voilà des années et sont depuis parqués dans des quartiers laissés à l’abandon par l’état. Personne, aucun humain, ne veut avoir à faire avec eux. Les Garous, pour gérer leur instinct sont affublés d’un collier fabriqués par les Faës et dont la magie les empêche d’être brutal. Une décharge électrique les arrête tout de suite dans leur élan. Kim en mettant les pieds dans ce quartier où est placé une communauté de Garous, ne savait pas qu’elle allait se retrouver embringuée dans une histoire qui va au delà d’un simple plaidoyer. Effectivement, elle va se retrouver en pleine guerre de pouvoir entre Fergus le chef du clan et Liam, le beau gosse qui sert au bar du coin et qu’elle devait rencontrer pour qu’il l’aide à entrer en contact avec la mère de son client.

Autant vous le dire, on ne retrouve pas vraiment la plume si caractéristique de l’auteure. L’histoire en elle même reste sympa bien qu’ultra classique. C’est très linéaire et ultra prévisible du début à la fin. Malgré tout, j’ai trouvé la communauté Garou ainsi que les personnages, assez attachants. On sent qu’il y a quelque chose mais c’est parfois mal exploité et tout va bien trop vite à mon gout. Dés le départ Liam est attiré par Kim alors que d’habitude, les humaines sont loin d’être sa tasse de thé. Mais voilà, elle, il la trouve différente. Kim est le genre d’héroïne qui se laisse faire sous des dehors de grande gueule. Bon, c’est une avocate me direz vous alors heureusement qu’elle à de la tchatche. Oui certes, mais tout de même, cette nana n’est pas cohérente dans ses actions et sa façon d’agir ne colle pas toujours. Du jour au lendemain elle se retrouve à devoir être la compagne d’un Garou. Ok, il est sexy et tout mais comment une femme soi disant avec du caractère peut se laisser faire comme ça ? Elle fond comme une ado en chaleur devant un mec et ses récriminations ne sont que la gueule en définitive.

Pourtant, dans l’ensemble ça se lit vraiment bien. On appréciera la tension sexuelle entre les deux héros et les monologues (d’un garou en manque) de Liam en bon alpha qu’il est : « je la veux mienne, baiser… » enfin la ritournelle habituelle quoi ^^. Quant aux scènes épicées elles sont tout aussi sympas.

Oui bon, c’est vrai que ça ne casse pas trois pattes à un canard mais ça se lit bien et même si ce n’est pas LE roman du siècle ça permet de passer un bon moment de détente. Il se lit très vite et bon c’est vrai… on risque aussi de l’oublier très vite car il ne laisse pas une très grande impression. Mais ça se lit. C’est plaisant et ça fait tout de même du bien par où ça passe.

Je suis un peu déçue tout de même parce que c’est du Jennifer Ashley et je m’attendais vraiment à un truc plus coloré et plus trippant. Vivement le tome 2 pour savoir si ça va en mieux ou en mal.

 

Bon

Acheter ce livre sur Amazon

Tags
Voir Plus

Artemissia Gold

Administratrice du webzine depuis 10 ans. Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel consacré à la littérature (Romans, BDs, Manga, Albums jeunesses etc.) mais aussi au cinéma, aux séries TV, à la musique et tout ce qui touche de près ou de loin au domaine du loisir et de la culture.

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils