Vous ne manquez pas d’air !!!

Chose promise, chose due!

 

Vous n’êtes pas sans savoir que sur le site d’Artemissia, nous sommes toutes et tous pointilleux sur l’orthographe et la grammaire.
Alors je vous embarque dans mon petit cartable et vous ramène sur les bancs de l’école pour faire un jeu.
A vous de faire fonctionner votre imagination!
 
Bien sûr, je suis l’institutrice et vous, mes élèves. 🙂
 
 
 
https://i2.wp.com/testbo.magicmaman.com/data/photo/rentree1.jpg?resize=589%2C589
 

Interrogation écrite – rédaction.

Les conditions à respecter:
 
Le sujet: Le manque d’air.
 
Personnages à inclure à votre histoire: Au moins deux membres de la famille Cullen + Jacob obligatoire.
 
Taille du texte: Minimum dix lignes, maximum 20 lignes.
 
Durée: Temps illimité
 
Les interdits:   1) Les phrases écourtées (du genre: trois mots et à la ligne), donc utilisez pleinement l’espace linéaire.
                                   2) La lettre R (oui on manque d’R).
Si vous rencontrez des difficultés avec un mot contenant la lettre R, recherchez un synonyme sur un dictionnaire.
Et profitez-en pour vérifier votre orthographe avant de poster votre texte.
 
Voici un lien Internet d’un dictionnaire pour vous aider:
http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/
 
En résumé:
 
Inventez et rédigez une histoire où l’on manque d’air entre dix et vingt lignes (correctement remplies).
Incluez au moins deux membres de la famille Cullen et Jacob.
N’utilisez pas la lettre R !!!!
Vous êtes notés /20: 0,5 points en moins par faute d’orthographe (conjugaison comprise), mais ne négligez pas la grammaire!
Soyez créatif et drôle si possible! 🙂
 
Et attention je vous ai à l’œil, pas de bavardage!
 
Celui qui aura la meilleure note sera désigné chef de classe, le dernier portera le bonnet d’âne. ^_^
Et n’oubliez pas que c’est juste pour le fun! 🙂
 
Esmée.
 
 
 

11 Commentaires

  1. C’était une de ces fameuses matinées où ma jolie Nessie et ce vieux loup de Jacob cuisinaient. Dans l’ensemble de la maison, nous humions le délicat effluve qui émanait des cookies. Nos deux jeunes fous s’activaient depuis déjà un long moment.

    Mais ma moitié n’était absolument pas convaincue des talents de sa nièce. Enfin non, c’était plutôt le jugement de Jacob qui le laissait pantois. Il expliquait à tout vent que Jacob n’était pas assez objectif au vu de ses sentiments. Il n’estimait donc que peu convenablement la cuisine de Nessie.

    Ces agissements, venant de l’homme de ma vie, quelqu’un de passionné, de passionnant et de juste, étaient sans appel : mon Jazz était jaloux de Jacob, lui aussi. Il avait les papilles gustatives qui le démangeaient, comme nous tous. Nous envions tous ce petit poilu : il avalait tous les petits plats et les délicieux gâteaux que Nessie faisait.

    Sa vengeance fut magnifiquement planifiée : il attendit que Jacob ait la tête dans les nuages et, avec l’aide de Nessie, lui fit un magnifique shampoing aux œufs. La cuisine était dans un état lamentable mais toute la famille s’esclaffait. Mon jazz était détendu et c’était magique.

    La conclusion de ce petit billet est que Jacob n’avait jamais eu le poil aussi doux et aussi soyeux que depuis ce shampoing.

    Voilà Maman ! Je trouve ton jeu vraiment intéressant et très drôle ! Mais je dois reconnaitre qu’il en faut de l’imagination et une certaine maîtrise de la langue français pour écrire, ne serait-ce que dix lignes, sans  » r « .

    Et à vrai dire, tu ne manques pas d’air ! :p
    Ne sois pas trop sévère avec moi s’il te plait ! 🙂

    Je te fais d’énormes bisous ma mamounette !

    Jacob n’a jamais eu le poil aussi soyeux !

  2. Le manque de  » r  » , c’est fait mais pour le manque d’air, c’est sous-entendu, n’est-ce pas Maman ? Tu sais, Jazz qui étouffe .. Le pression constante de ne pas pouvoir manger … Il manque d’air ! Comment ça, ce n’est pas clair ? 😛

    •  

      Merci ma chérie pour ta participation. J’aime beaucoup ta petite histoire et la tournure de tes phrases !! J’avoue que je suis bluffée par ton talent de rédactrice ! Tu es vraiment douée. :)

      Hélas, oui ce n’est pas très clair concernant le manque d’air… je t’enlève 1 point, car tu ne fais qu’une allusion au manque d’air. Si tu ne l’avais pas précisé dans ton deuxième message, nous ne l’aurions pas compris. N’oublie pas que Jasper, comme nous tous, n’a pas besoin d’air, alors il est difficile de l’imaginer.

      Tu aurais pu changer les choses (que Jasper respire comme un humain), mais à ce moment-là, il aurait fallu que tu l’expliques plus clairement.

      Mais j’ai passé un agréable moment en te lisant. J’ai beaucoup ri. Merci ma chérie !

      Voici ta note= 19/20

      Félicitations !

      Bisous
      Maman.

  3. Tout commence un matin d’été où jacob et Nessie étaient dans les bois. Le soleil scintillait de mille feux, les oiseaux chantaient, tout était somptueux et éclatant de luminosité. Main dans la main jacob et Nessie était content de ce temps splendide, ils étaient enfin seul, sans les cullen, vu que le soleil était éblouissant. Enfin à la villa blanche, Jacob eu un accueil glacial.  »Que se passe-t-il blondie? » demanda-t-il a la sublime femme blonde en face de lui. Celle-ci le fixa méchamment, les yeux menaçant.
    Elle dit  » tu en as mis du temp!!! Maintenant Nessie empeste le chien!!! » Jake s’avança vers la splendide femme blonde mais Emmet l’en empécha et dit  »Sa suffit tout les deux. Ma puce, calme-toi, s’il te plaît! Nessie est bien en sa compagnie et le temps est magnifique, ce qui est étonnant, soit indulgante. Elle aime les bois de ce temps magnifique. Celle-ci lui dit  »oui mais quand il est là je suis en apnée, je n’ai plus de souffle! Même si je n’en ai pas besoins cela m’incommode au plus au point!!!! Jacob mis sa main devant sa bouche et pouffa. Emmet fit de même (ainsi que tout les cullen qui avaient assistés à la scène) malgrès le mécontentement de la jeune femme.

    • Chère Laurie,

      Je te remercie d’avoir participé. Voici la correction de ton texte :

      Légende :

      Seules les fautes corrigées en rouge seront prises en compte.
      Les fautes soulignées en ROUGE correspondent à la lettre « R« .
      Les fautes en (rouge) ou en (vert) = une ou plusieurs lettres en trop.

      « Tout commence un matin d’été où Jacob et Nessie étaient dans les bois. Le soleil scintillait de mille feux, les oiseaux chantaient, tout était somptueux et éclatant de luminosité. Main dans la main, Jacob et Nessie étaient contents de ce temps splendide, ils étaient enfin seuls, sans les Cullen, vu que le soleil était éblouissant. Enfin à la villa blanche, Jacob eu un accueil glacial. « Que se passe (-)t-il blondie? » demanda (-)t-il à la sublime femme blonde en face de lui. Celle-ci le fixa méchamment, les yeux menaçants.

      Elle dit « tu en as mis du temps!!! Maintenant Nessie empeste le chien!!! » Jake s’avança veRs la splendide femme blonde, mais Emmet l’en empêcha et dit « ça suffit tous les deux. Ma puce, calme-toi, s’il te plaît! Nessie est bien en sa compagnie et le temps est magnifique, ce qui est étonnant, sois indulgente. Elle aime les bois de ce temps magnifique. Celle-ci lui dit « oui mais quand il est là je suis en apnée, je n’ai plus de souffle! Même si je n’en ai pas besoin(S) cela m’incommode au plus au point!!!! Jacob mit sa main devant sa bouche et pouffa. Emmet fit de même (ainsi que tous les Cullen qui avaient assisté(S) à la scène) malgRé le mécontentement de la jeune femme. »

      Ton histoire était très intéressante. Bravo pour ton travail. Mais as-tu utilisé le dictionnaire que j’avais posté en lien ?? Que de fautes ma chère Laurie!
      Mais j’ai fait preuve d’indulgence envers toi, je n’ai pas compté les fautes d’accents.
      Ne sois pas désolée pour les « R« , ce n’est qu’une petite négligence.

      TOTAL :
      16 fautes x 0,5 = 9 points en moins

      Ta note = 11 / 20

      Bien, mais peut faire mieux.

      Petits conseils : évite les répétitions (exemple : le temps magnifique), cherche des synonymes, vérifie ton orthographe et relis ton texte avant de le poster.


      Bon dimanche et merci encore pour ton joli récit. 🙂

      Esmée.


  4. Voilà ma très chère Esmée, j’espère que cette petite histoire vous a plu!!!
    Cétait difficile d’écrire un texte sans  »r » lol mais j’ai réussi a finir une histoire qui j’espère est cohérente (mdr). voilà , merci pour cet exercice qui ne peux pas nous faire du mal, bien au contraire. Même si c’est dur (lol) c’est un exercice très amusant!!!!!!!!
    voilà j’espère avoir bien respecté le thème. J’ai hâte de découvrir ma note(mdr)

    Bisous ma douce Esmée, Votre Laulau (alias laurie)

  5. dsl ma douce esmee, j’ai trouver 2  »r » dans mon texte, ligne n°7 et dans la dernière ligne!!!! Désolé je n’ai pas remarque pourtant je me suis relu mdr
    erreur d’inattention. mdr
    Bisous à vous. Laurie

  6. Blondie est une femme, absolument magnifique. Enfin, c’est ce qu’elle pensait. Elle avait un nez pointu, une bouche gigantesque et des cheveux aussi soyeux que les poils d’un balai. Elle était une altesse, dans le monde de la beauté, et dans son monde de sangsues.
    Jacob est un homme, le plus beau que le monde ait connu, plus sexy que tous les hommes de la civilisation actuelle. Les poils de ce loup étaient si doux, si lisses. Toutes les filles étaient à ses pieds, même les hommes mais la seule qu’il estimait, c’était bien la jolie et douce Nessie.
    Tous les deux ne s’entendent pas. Ils ne se passent pas une année, un mois, une semaine sans qu’ils se chamaillent : ils ne s’aiment absolument pas.
    Mais avec l’aide de Nessie, la villa était calme : ils se baladaient avec elle, quand ils manquaient d’oxygène. Et c’est à ce moment qu’ils se défoulaient !

    • Mon cher Jacob,
      Je tiens à te féliciter pour tes progrès en français !! J’en reste bouche bée !!! 🙂
      Voici la correction de ton texte:

      Légende :

      Seules les fautes corrigées en rouge seront prises en compte.
      Les fautes soulignées en ROUGE correspondent à la lettre “R“.
      Les fautes en (rouge) ou en (vert) = une ou plusieurs lettres en trop.

       

      « Blondie est une femme, absolument magnifique. Enfin, c’est ce qu’elle pensait. Elle avait un nez pointu, une bouche gigantesque et des cheveux aussi soyeux que les poils d’un balai. Elle était une altesse, dans le monde de la beauté(,) et dans son monde de sangsues.

      Jacob est un homme, le plus beau que le monde ait connu, plus sexy que tous les hommes de la civilisation actuelle. Les poils de ce loup étaient si doux, si lisses. Toutes les filles étaient à ses pieds, même les hommes, mais la seule qu’il estimait, c’était bien la jolie et douce Nessie.

      Tous les deux ne s’entendent pas. Ils ne se passent pas une année, un mois, une semaine sans qu’ils se chamaillent : ils ne s’aiment absolument pas.

      Mais avec l’aide de Nessie, la villa était calme : ils se baladaient avec elle, quand ils manquaient d’oxygène. Et c’est à ce moment qu’ils se défoulaient ! »

       

      En conclusion :

      Pas de faute, pas de lettre « R« .

      Concernant le manque d’air, c’est comme pour le texte d’Alice, ce n’est pas assez précis mais tu le dis tout de même alors je t’enlève un demi point au lieu d’un.

      Par contre, tu aurais pu faire un effort concernant la longueur de ton texte. Tout juste dix lignes et trois d’entre elles ne sont pas correctement remplies. Une ligne de plus aurait été la bienvenue.
      De ce fait, j’ôte également un demi point.

      J’espère que tu comprendras mon jugement et que tu n’y verras aucune forme d’injustice.

      Ta note = 19/20

      Félicitations!!!

      Très bon travail dans l’ensemble, de l’enthousiasme et des progrès en langue française.

      Merci Jacob pour ton histoire très drôle ( j’ai piqué un fou rire! 🙂 ) et bien écrite.

      Bises

      Esmée.

       

       

       

       

       

       

       

  7. Bonsoir chère Esmée, je trouve votre jeu très sympathique. J’imagine que ça ne doit pas être facile alors pour en être sûre, je vais tester moi aussi.
    Voici mon histoire:

    Je suis assise dans mon lit, complètement hébété et stupéfaite! Toutes ces images qui défilent dans ma tête! Ce n’était que le songe d’une chaude nuit d’été, mais pendant dix secondes au moins, je me suis posée la question: l’ai-je vécu ou n’était-ce qu’une fiction que mon subconscient avait inventé? Je me souviens de tout, comme si j’y étais de nouveau. J’étais dans une immense et belle salle de bain d’un bleu lavande. Tout semblait éclatant, la faïence, le sol luisant, une vasque dans laquelle je me lavais les mains et une douche italienne gigantesque. Je ne savais pas où j’étais, mais l’hygiène ne manquait pas en ce lieu. Je levai la tête au dessus du lavabo et je vis mon visage dans la glace. Je fis un bond insensé qui m’expulsa au bout de la pièce, dos collé à la cloison glacée!!! « Mes yeux? Ils…ils sont jaunes! Ma peau est si pâle. » J’étais, cette fois-ci, au milieu d’un bois peuplé de sapins gigantesques, à côté d’une somptueuse villa. Puis je vis Alice et Emmett qui discutaient de la petite fête qu’ils aménageaient. Le sol était jonché de confettis, une table était tapissée d’une nappe blanche dentelée, pleine de vaisselle et de cadeaux de toute tailles. Emmett tenait dans sa main gauche, une multitude de ficelles qui pendaient jusqu’au sol. Aux pieds d’Alice, un sac assez imposant et bouffant, était empli de ballons aux motifs enfantins.
    J’avançai d’un pas hésitant jusqu’à eux. Alice me sauta au cou, me lâcha puis me dit:
    « Ah tu tombes bien! On a un souci. Nessie vient dans vingts minutes et le maintien en vol des ballons est impossible avec de l’oxygène! Tu n’as pas une idée? »
    La belle blonde, la femme d’Emmett lui dit en s’esclaffant « J’ai vu à la télé que les chiens ont souvent des flatulences. Demande à Jacob! Il a assez de gaz, à mon avis, avec tout ce qu’il avale comme soda. » Mais Jacob pointa le bout de son nez et enchaina d’un ton sec: « C’est dans ta bouche que je vais…..(il stoppa net), pfff de toute façon je n’ai pas de flatulences! C’est ta tête qui est pleine de gaz. Hahaha!!!! » Tout le monde s’esclaffa, moi aussi. On ne s’ennuyait pas avec ces deux-là! On pouffait tellement que j’en avais mal aux côtes, je n’en pouvais plus. Puis je sentis comme un incendie dans mes poumons. Je toussai violemment puis suffoquai et tombai au sol. Tout à coup, je vis Esmée, elle mit mon nez et ma bouche sous un masque à oxygène. Enfin, c’est ce que je pensais. Elle me dis, d’une voix douce: « Tu t’es simplement évanouie. Allez inhale et souffle doucement. » Toute la famille était à mes côtés maintenant. Je me leva lentement, ils semblaient tous immenses à côté de moi et je dis d’une voix enfantine à l’accent aigu « Oh les jolis ballons qui volent dans le ciel !!! » Et Emmett lança gaiement « Oui ma puce, on les a gonflé avec l’hélium que papy et mamie ont acheté!! Tu as six ans donc, que la fête commence!! » Et je me suis éveillée dans mon lit, les yeux mouillés tant j’étais émue.

    J’espère que ça vous a plu. Merci pour ce jeu.
    Bonjour à toute la famille 🙂

    • Bonjour Eternity, merci pour ta participation. Voici la correction de ton article:

      Je suis assise dans mon lit, complètement hébétée et stupéfaite! Toutes ces images qui défilent dans ma tête! Ce n’était que le songe d’une chaude nuit d’été, mais pendant dix secondes au moins, je me suis posée la question: l’ai-je vécu ou n’était-ce qu’une fiction que mon subconscient avait inventée? Je me souviens de tout, comme si j’y étais de nouveau. J’étais dans une immense et belle salle de bain d’un bleu lavande. Tout semblait éclatant, la faïence, le sol luisant, une vasque dans laquelle je me lavais les mains et une douche italienne gigantesque. Je ne savais pas où j’étais, mais l’hygiène ne manquait pas en ce lieu. Je levai la tête au(-)dessus du lavabo et je vis mon visage dans la glace. Je fis un bond insensé qui m’expulsa au bout de la pièce, dos collé à la cloison glacée!!! « Mes yeux? Ils…ils sont jaunes! Ma peau est si pâle. » J’étais, cette fois-ci, au milieu d’un bois peuplé de sapins gigantesques, à côté d’une somptueuse villa. Puis je vis Alice et Emmett qui discutaient de la petite fête qu’ils aménageaient. Le sol était jonché de confettis, une table était tapissée d’une nappe blanche dentelée, pleine de vaisselle et de cadeaux de toute tailles. Emmett tenait dans sa main gauche, une multitude de ficelles qui pendaient jusqu’au sol. Aux pieds d’Alice, un sac assez imposant et bouffant, était empli de ballons aux motifs enfantins.

      J’avançai d’un pas hésitant jusqu’à eux. Alice me sauta au cou, me lâcha puis me dit:

      « Ah tu tombes bien! On a un souci. Nessie vient dans vingt(s) minutes et le maintien en vol des ballons est impossible avec de l’oxygène! Tu n’as pas une idée? »

      La belle blonde, la femme d’Emmett lui dit en s’esclaffant « J’ai vu à la télé que les chiens ont souvent des flatulences. Demande à Jacob! Il a assez de gaz, à mon avis, avec tout ce qu’il avale comme soda. » Mais Jacob pointa le bout de son nez et enchaina d’un ton sec: « C’est dans ta bouche que je vais…..(il stoppa net), pfff de toute façon je n’ai pas de flatulences! C’est ta tête qui est pleine de gaz. Hahaha!!!! » Tout le monde s’esclaffa, moi aussi. On ne s’ennuyait pas avec ces deux-là! On pouffait tellement que j’en avais mal aux côtes, je n’en pouvais plus. Puis je sentis comme un incendie dans mes poumons. Je toussai violemment puis suffoquai et tombai au sol. Tout à coup, je vis Esmée, elle mit mon nez et ma bouche sous un masque à oxygène. Enfin, c’est ce que je pensais. Elle me dit, d’une voix douce: « Tu t’es simplement évanouie. Allez inhale et souffle doucement. » Toute la famille était à mes côtés maintenant. Je me levai lentement, ils semblaient tous immenses à côté de moi et je dis d’une voix enfantine à l’accent aigu « Oh les jolis ballons qui volent dans le ciel !!! » Et Emmett lança gaiement « Oui ma puce, on les a gonflés avec l’hélium que papy et mamie ont acheté!! Tu as six ans donc, que la fête commence!! » Et je me suis éveillée dans mon lit, les yeux mouillés tant j’étais émue.

       

      Très bien ton histoire, bravo!

      Voici tes résultats:

      6 fautes x 0,5 points = 3 points en moins

      17/20 Très bien !!

       

      Merci pour ce moment fort sympathique 🙂

      A bientôt…

      Esmée

       

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*