La Frustration de Bloodlight

Qui connait cette BD parodique qui est sortie  courant de la rentrée de Septembre 2011 aux éditions Kantik ?

J’étais tombée dessus, comme ça, par hasard et les dessins et l’humour facile de certaines cases m’avaient pas mal accrochées. Comme on le sait, une BD humoristique a plus de chance de fonctionner sur un grand public qu’une BD plus classique.

Alors si en plus la BD est une parodie de Twilight

Voilà comment je me suis retrouvée en caisse avec ceci :

Bloodlight :  Chapitre 1 : frustration

Son résumé : Une famille de vampires, aussi immortels et puissants que de teint cireux, pourrait-elle vivre au milieu des mortels sans que nul ne le sache ? Oui, si c’est au fin fond de l’Amérique, là où les vaches ont un Q.I voisin de celui de leurs éleveurs.
Mais que se passerait-il si une jeune fille venue de la ville débarquait, pleine de doutes et armée d’une sagacité hors du commun ? Lorsque Bella Cygne rencontre Edouard Culdelaine, elle sait que plus rien ne sera jamais plus comme avant, mais elle est loin de se douter que son destin est de rejoindre le monde des ténèbres

Mon avis : Bon déjà j’ai failli hurler (oui la fan qui est en moi s’est rebellée tel un lion en cage et croyez-moi c’est pas jolie à voir) lorsque j ‘ai lu les remerciement de la scénariste Zaz  à « StephAnie Meyer » et non « StephEnie Meyer« . Je me suis dit : là ça sent l’argent facile à pleins nez et j’ai du me faire plumer aussi facilement qu’un cygne auprès d’Henri VIII (qui a vu les Tudors comprendra X) ).

Bref ça commençait mal.

Pourtant les dessins semblaient alléchants et il faut avouer que certaines scènes sont vraiment hilarantes. Je dirais que dans l’ensemble c’est assez fade finalement car les blagues sont tellement faciles et le scénario si près/collés de celui du film que ça, ça en devient risible et pathétique. Franchement, j’attendais plus de cette BD. Je me suis fait avoir par le côté graphique plutôt sympa car au final mis a part deux trois blagues assez drôle l’ensemble est vraiment pompé sans honte au film (même pas au bouquin)… et on a l’impression que l’auteur s’est creusé la tête pour trouver des choses rigolotes à raconter et ça, ça ne passe pas vraiment.

Bref, pas transcendant  malgré un dessin sympa et quelques cases rigolotes…Frustration porte bien son nom… Je me suis sentie frustrée à la fin du livre… vraiment frustrée ^^. Et s’il est passé inaperçu, je dirais que c’est normal en fait.

 

A propos Artemissia (Julie F) 4106 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

2 Commentaires

  1. En tout cas les trois planches mises à titre d’exemple sont excellentes mais cela ne définit pas forcément l’impression que m’inspirerais l’ensemble de la BD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*