The Beauty & the Bear

[Ladies et Gentlemen, pour vous en exclusivité, j’ai tenu à vous dévoiler un important passage de mon éternité. On me pose souvent des questions sur le sujet: comment Rose et moi sommes tombés amoureux et notre mariage. Voici quelques réponses, pour vous mes chers grizzlys en sucre.]

1936. Cela faisait déjà quelques mois que j’étais un Cullen. Un jour de mai, Rosalie se porta volontaire pour m’accompagner chasser, à la surprise générale. Le trajet fut étrange, elle semblait distante mais en même temps proche, très silencieuse mais à l’écoute de ce que je disais… Arrivés dans la zone de chasse prévue, à l’heure où le soleil commence à laisser sa place à la lune. Une biche passant par là tenta de fuir mais Rosalie lui bondit sur le dos et lui planta ses dents. Elle me fascinait, me plaisait, m’obsédait ! Une telle vitesse, grâce, agilité, souplesse, délicatesse, férocité, beauté…  » Trop bien pour moi » me répétais-je pour la énième fois.

Tandis qu’elle s’abreuvait du sang chaud de sa proie, j’entendis soudain un bruit de branches cassées et un grizzly surgit de nulle part, directement sur moi. Mes souvenirs humains, la peur, la souffrance, la mort, tout resurgit. Je me sentais vulnérable, j’en oubliais ma nature vampirique et je restais planté là. Pouvais-je mourir une seconde fois ? Une sorte d’instinct inconnu me poussa à frapper la bête qui se trouva propulsée contre un tronc d’arbre qui céda sous la puissance du coup. Je n’en revenais pas ! C’était moi le prédateur ! Je me suis mis à me battre avec l’ours, en me marrant comme l’imbécile et le gamin dont je devais avoir l’air !  (Sans commentaire ^^’)

Et là le son le plus beau qui soit retentit, comme un bruit de clochettes dorées, le rire de Rosalie. C’était bien la première fois que je l’entendais, d’habitude elle faisait tout pour sembler indifférente à tout événement. Je la faisait rire, c’était déjà ça ! Je laissais la carcasse ensanglantée de ma proie et me tournais vers ce si beau son, et là je vis… une beauté qu’elle m’avait caché, douce, touchante, chaleureuse… Son masque de glace avait à ce moment fondu pour laisser place à un pur diamant. Son sourire illuminait le ciel noir, la lune se reflétait sur sa peau et les étoiles brillaient dans ses yeux dorés. Mon coeur brûlait, je l’a fixée comme un imbécile sans pouvoir dire la moindre chose… « Emmett, tu es sûr que tu vas bien ? Tu sembles… »  Sa voix.. Sans pouvoir me contrôler, je m’approchais d’elle, c’était plus fort que moi ( 😀 )

J’en avais tellement envi… Allait-elle me repousser ? Me tuer ? Devais-je risquer de perdre ma seconde vie ? Elle me fixait de ses yeux troublés et scintillants. Jamais la possibilité de mourir ne m’a parut si anodine et attirante… Mes lèvres se posèrent sur ses lèvres lisses, froides et douces…à peine une seconde. Je me suis ensuite reculé, attendant que sa fureur explose, qu’elle me foudroie sur place, qu’elle m’arrache les yeux, qu’elle me tue, peu importe, sans elle rien n’avait d’importance. Rosalie avait l’air calme et sereine, le regard tendre et en un sourire à se damner, elle m’embrassa. La tenir dans mes bras, sentir l’odeur sucrée et ensoleillée de sas peau pâle… Combien de fois l’avais-je imaginé ? Nous n’étions qu’un ! La tendresse et l’amour passant dans nos corps enlacés se mêlèrent à la force et la vitesse, la passion et le désir prirent le dessus sur nous… notre première nuit sous la lueur fantomatique de la lune… La nuit la plus magique, sensationelle, intense, spectaculaire et dévastatrice que cette forêt ait connue… ( Oulala j’en frisonne…et vous n’en serez pas plus MOUHAHA !!) Sa peau, ses yeux, ses cheveux, ses mains, ses lèvres…  ( Bon ok, vous avez compris 😆 )

Ensuite nous sommes rentrés, dès l’aube, main dans la mains. Je me souviens dans yeux ébahis de Carlisle, du sourire lumineux d’Esmée et de la mine à la fois heureuse et agacée d’Edward qui tentait de nos pas suivre nos ébats de la nuit qui passaient  en boucle dans ma tête ! ( Ah j’aime ! Pauvre Edward 😆 ) Dans le salon, je parlais avec Edward et Carlisle de la puissante que j’avais ressenti en buvant du sang de grizzly en comparaison avec le sang de cerf auquel je m’étais habitué…et là mes yeux se perdirent soudain sur les jambes dénudées de ma princesse mon regard montait le long des ses jambes et le désir m’enflamma à une vitesse fulgurante ! Je la déshabillais du regard et elle le sentit… Mais les autres aussi… Edward afficha une mine désespéré à essayer de ne pas penser à ce que je pensais, et je vis Carlisle et Esmée échanger un regard complice,… (tiens tiens… 😉 )

Il nous a fallu quelques années pour nous y faire, que le désir ne passe plus son temps à nous dévorer, nous nous rendant incapable de faire autre chose. Il y eut une alternance entre « moments normaux » en famille (très peu), « moment de chasse » (très très peu, juste par obligation), et « moment dans la chambre de Rose » (constamment). Esmée nous a offert une demeure royale, aux goûts de Rose, pour nous éloigner un peu ! Prestigieuse maison…démolie, reconstruite, redémolie, etc… (Bah oui écoutez, c’est ça d’être une bête.. 😛 )  Au fur et à mesure, au bout d’une décennie, nous avons à peu près réussi à trouver un équilibre.

Et il y a eut durant cette décennie, un événement mémorable… 🙂

Esmée m’avait parlé des désirs humains de Rosalie, maison, enfants, mariage, etc… Cela m’a interpellé. Nous avions la maison, enfin en reconstruction… Des enfants, nous n’en aurions jamais et je savais à quel point elle en souffrait… Le mariage était le seul rêve que je pouvait encore réaliser. Esmée était aux anges en apprenant que le mariage aurait vite lieu ! (Ah oui parce qu’elle a accepté Rose au faite 😆 )

Je crois que je n’ai jamais été aussi nerveux que devant l’autel ! Le clan de Dénali et quelques vampires de connaissance étaient présents, Rosalie tenait à ce que tout le monde soit témoin de notre union ! Edward au piano à ma gauche, Esmée tenait ma main, les larmes aux yeux (pour ne pas que je m’enfuis..non je plaisante 😛  ) , et je ne tenais pas en place !!! Carlisle sorti de la maison lentement avec à son bras une déesse blonde en robe vaporeuse blanche, un bouquet de lys à la main. Rosalie était belle à se damner, les hommes présents étaient hypnotisés ( Mais c’est ma femme à moi !! 😀  ) et les femmes jalouse se retenaient de pleurer face à une telle splendeur. Rose en sourit de plus belle. Elle s’approchait au rythme de la mélodie, doucement. Enfin elle fut devant moi, Carlisle l’embrassa sur la joue et commença à célébrer notre union, Esmée pris le bouquet et Edward nous donna nos alliances. Mon univers changea de sens après nos « oui » respectifs, elle était mienne, Ma Rosalie, Mon éternité. Elle me souffla un « je t’aime » ému et je l’embrassais avec passion, avec tout mon amour et toute ma force. Ensemble pour toujours et à jamais ! ( C’est pas beau ça ?!?) 😀

Voilà ! Un petit bout de notre amour, notre conte de fée.

J’espère que cela vous a plu cher public. Et à toi ma Rose, je t’aime.

Emmett Cullen

PS : Bisous aux Em’gils !!! 😀  ♥

43 Commentaires

  1. Hi Emmett,

    Bien que connaissant votre histoire à ta merveilleuse épouse et toi même le relire reste un instant de pure bonheur. Au diable la déforestation, les reconstructions multiples et variées de votre maison, la souffrance de notre très Cher Edward à la vision de vos ébats. Seul compte l’amour sans limite qui vous lient Rosalie et toi.
    A quand le prochain renouvellement de vos voeux de mariage ?

    Avec toute mon affection vampirique.

    My immortal

  2. he ben voila ben voila ben voila…. tu m’as fait pleurer t’es content???
    c’est vraiment une belle histoire que tu nous racontes la…
    Bon j’avoue que le passage de la deforestation ma bien fait rire
    Je vous souhaite tout le bonheur du monde et j’espere que vous aller bientot renouveller vos voeux…
    a bientot…

  3. Wow Emmett merci de nous avoir fais partager un passage de votre éternité.
    C’est magnifique, c’est tout a fais comme ca que j’imaginais votre premier baiser et ce qui a suivi 😉
    Je vous souhaite beaucoup de bonheur pour l’éternité
    Bien a vous et un énorme bisous a tout le monde ♥ ♥ ♥ ♥
    Angel94 Em’girl 😉

  4. Enfin un peu de tendresse dans ce monde de brutes (meuh non Emmett, ca n’est pas toi que je traites de brute, rassure toi !)

    Merci beaucoup d’avoir partagé avec nous ce petit moment d’intimité qui en dit long sur ce gros coeur d’artichaud qui ne bat que pour Rosalie derrière cette facade d’éternel adolescent.

  5. J’ai beaucoup aimé votre histoire! C’est agréable de voir Rosalie différente! De plus votre histoire est très belle! Magnifique, j’ai pas pleuré mais j’étais pas loin!
    Bravo!

  6. Superbement écrit !!! Ce récit est plein de tendresse, d amour et j en passe. Votre histoire m a touché et même émue. C est vraiment une belle histoire. Embrasse toute ta famille pour moi. Bisous floe13

  7. Mon cher Frère,

    Voici un récit pleins d’élégance et de tendresse. J’aime la douce fraicheur qui se dégage de tes mots et la justesse dans laquelle tu décris si aisément tes sentiments vis à vis de ta promise. Il est toutefois assez amusant de voir avec quelle fierté et quel orgueil— oserai-je dire « arrogance?— tu dépeins l’assistance face à Rosalie…

    Mais quel homme épris ne le ferait pas ? Je serais bien le dernier à te jeter la moindre pierre mon frère, car pour moi ma Bella est le rayonnement même de mon existence.

    Ton frère.

    • Mon cher Ed’ ,

      Je suis infiniment ému que mon récit t’ai touché. Tes compliments me surprennent et me vont droit au coeur ! 😀
      Je te remercie !

      En effet, j’ai peut-être été trop arrogant, mais comme tu l’as dit, un homme éperdu demeure à jamais ébahi devant l’ébouissement de sa moitié ! 🙂

      Emm’

  8. Emmett ! :O c’ est trop beau ! 😀 Merci pour ce passage si magnifique de votre amour ! 🙂
    Ca m’ a beaucoup touché !

    Ta grrizlounette ! ♥

  9. Mon grand frère,

    Comme je suis émue et troublée par ta prose. Je sais parfaitement que Rose et toi êtes éperdument épris l’un de l’autre mais le lire est tout autre chose. Mon grand frère amateur de Grizzli est tellement doux et poétique envers son épouse. Mon tendre Edward m’avait raconté le jour de la célébration de votre union mais le lire avec tes mots et ton ressenti ….Je te découvre chaque fois un peux plus Emmett !

    Ta soeur qui t’embrasse tendrement

    Bella

    • Petite soeur,

      Je te remercie ! 🙂
      J’aurais aimé que tu en sois réellement temoin, mais si mes mots peuvent te le faire un temps soit peu vivre, j’en suis heureux !!! 😀

      Ton frère si fabuleux qui t’aime

      Emm’

  10. Salut Emmett
    WOAOH ! Ca faisait un baille que je ne suis pas venu sur ce site !
    j’adore cet article, t’en a jamais fait un comme ça jcroit ! c’est magnifique …
    Bisous mon ours 😉
    Ta tigresse et Em’girl revenu en force ! GROOOOOOAAAAAAAAAAAAAAAARG !!!!!! (ça faisait tellement longtemps !!!)

  11. Wahou c’est trop beau !
    Je rentre d’une journée érassante et qu’est-ce que je trouve ?
    Un des plus magnifique récit ici présent !
    Bravo Emmett ! Vous êtes magnifiques ensembles ! … Que dire de plus ?
    Je sais !
    Gros Bisous et que ça dure encore et encore et encore et encore et encore et encore… (enfin t’as compris 😀 )

  12. Cher Emmett,
    Pendant que je lisais ton texte. J’ai penser a Rosalie,a toi et… a Edward (vous lui faciliter pas la vie Rosalie et toi xD)Non mais c’est une trés belle histoire.
    Je vous souhaite une belle (en temps normal je dis vie mais là) éternité.
    Carlie.

  13. Emmett mon amour,

    Les mots me manques pour te dire à qu’elle point je suis heureuse que tu es pris le temps de mettre par écrit ses merveilleuses années où notre amour a débuté et où il s’est solidifié, intensifié…
    Avoir ton point de vue me touche beaucoup, savoir que tu m’as toujours tant aimé… Saches qu’il en va de même pour moi !

    Je t’aime, plus que tu ne peux te l’imaginer mon trésor.

    Eternellement,

    TA Rose ♥

    • Ma Rose,

      Merci ! Pas seulement pour ton commentaire mais pour tout, tout ce que tu apportes chaque jour à ma vie. Tu es la plus belle chose que l’univers n’ai jamais créée, et pour moi en plus…

      Je t’aime mon coeur !

      A jamais ton Nounours en sucre ! ♥

  14. salut Em,

    à tout hasard, t’aurais pas un arrière-arrière-arrière-petit-neveu et humain qui te ressemblerait et qui est encore célibataire?

    nan…sérieusement, elle a vraiment de la chance Rosalie de t’avoir trouvé. un coeur mortel ne pourrait pas contenir un amour aussi grand.

    bises à vous deux

    Morgan

  15. Cher Emmett,
    J’ai été absente un petit moment, de fait, je ne peux réagir à ton article que maintenant. Ne t’inquiète pas, mon commentaire sera à la hauteur de mon absence 😆
    Pour commencer: OHMIIIIIIIIIIIIGOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOD! Emmett j’adore vraiment les articles que tu écris! Tu as une façon d’écrire à la fois tendre et chaleureuse, complète et subtile, j’aime vraiment beaucoup très cher 😆
    Ensuite, ta Rosalie. Ta Rosalie est une déesse, que dis-je, une merveille, un miracle! J’ose à peine imaginer sa splendeur sous la lune ou à l’autel, alors l’imaginer à travers tes yeux… Wow, Emmett, c’est vraiment un défi pour un esprit humain tu sais 😉
    Pauvre Edward, vous avez du lui en faire voir de toutes les couleurs 😆
    Ton mariage a du être sublime, d’autant que c’était le premier xD
    J’adore le passage du ‘Allait-elle me repousser ? Me tuer?’: ça montre vraiment combien c’était ELLE et rien d’autre. Magnifique.
    Ah les maisons d’Emmett et Rosalie… (Tiens, ça fait titre de téléfilm à la ‘Dallas’ xD) J’ose à peine imaginer ce que vous leurs avez fait subir xD
    Emmett, je te souhaites une éternité de bonheur, à toi et à ta Rose. Je me doute de combien c’est futile, n’empêche 😀
    Bref, pelucheux Grizzli, je te laisse à ta Rose. Puisses-tu prendre soin d’elle jusqu’à la fin des temps, et elle de toi.
    Avec toute mon affection,
    Angela.

    • Ma très chère Cousine,

      Je te remercie « vraiment beaucoup » aussi ma soyeuse ! 😀

      Oui c’est tout à fait ca, Rosalie c’était ELLE !!! Mon miracle, ma déesse, mon firmament et tellement plus encore… 🙂

      Encore merci Angie, ton commentaire me touche énormément !!! ^^

      Gros bisous soyeux et pensées pelucheuses !

      Emm’

      • Mon très cher Emmett,
        Je ne te ferais pas l’affront de te dire ‘de rien’. Les mots qui viennent du coeur n’ont pas besoin de remerciement 🙂
        Rosalie est ton évidence. Elle est la seule.
        Quelle chance elle a! 😉
        Pelucheux Grizzli, j’ « emmett » pour toi et ta Rose plein de pensées extrèmement pelucheuses et soyeuses! 😆
        Avec toute mon affection et ma chaleur,
        Angela

    • Angela,

      Je te remercie pour tout ces compliments, ils sont tellement vrais. Comme tu l’as dis, mon Emmett est un homme tendre, et pas que dans ces articles.
      Rien ne pourra nous séparer. Ne t’en fais surtout pas, il me traîte comme une princesse !

      Rosalie

  16. Bonjour Emmett,

    Tu m’inspire a garder espoire que l’amour pur et simple existe et ne demande qu’a fleurir sous le regard de l’être aimé. Que ta jolie Rose t’apporte joie et bonheur chaque instant de chaque jour pour l’éternité et que toi tu saches lui rendre en retour.
    je vous laisse une bise.

  17. Coucou emmet!!
    j’ai toujours était passionner par l’histoire et l’amour qu’il ya entre toi et rose…ses tellement un pure bonheur de vous savoir heureux pour la vie!!!!

    je vous souhaite plein de bonheur a toi et a ta mervilleuse épouse qui continue a faire chavirer des coeur!!!

    tout plein de bonheur et de mariage!!^^

    merci a toi pour nous faire réver et je ne sais plus comment te dire merci!!!

    je t ’embrasse
    laurine

  18. Emmett
    je ne te savais pas poète et te voir écrire ainsi ce que tu as ressentis pour Rose est magnifique. tu trouve les bon mots pour nous faire comprendre ce que tu ressens et en arrive à sentir toute la tendresse et l’amour que tu lui porte en lisant ses quelques lignes qui sortent de ton coeur.
    bsx à vous deux
    affectueusement Stéphanie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*