FANFICTIONS: BELLA N’EST PLUS, JE NE PEUX CONTINUER- OS

Titre : BELLA  N’EST PLUS, JE NE PEUX CONTINUER

Auteur: Saeko

Rating : PG

Pairing: POV d’Edward

Disclaimer : Il est évident que les personnages appartiennent à la grande Stephenie Meyer !

Résumé : C’est le point de vue d’Edward en Italie qui attend midi afin de sortir se dévoiler à la foule.
Je ne crois pas avoir totalement respecté le style Meyer, voire pas du tout, c’est plutôt le mien, on fera avec.

Enjoy.

PS: Si je peux me permettre je vous passe le lien du morceau qui m’a accompagnée durent mes deux heures d’écriture

http://www.youtube.com/watch?v=WIVp05sEPhE&feature=related


BELLA  N’EST PLUS, JE NE PEUX CONTINUER

La mort est généreuse, elle va, de son vénérable couperet, m’arracher à ce monde vidé de toute substance.

Bella n’est plus, je ne peux continuer.

Bien sur, aucun vain espoir de rédemption ne m’habite face à cette fin. J’aspire même humblement au châtiment divin. J’ai toujours eu connaissance de ma légitime damnation, en cette heure je l’appelle. Non seulement, ma condition vampirique, justification éhontée à la libération du monstre, me permis d’arracher des vies humaines, que seul dieu, juge impartial, était en mesure d’absoudre, mais en plus ma non-vie de profane conduisit au trépas de ma bien aimée.

Un unique souhait m’anime face à la mort, je la supplie de me libérer d’un monde où Bella n’est plus.

Bella n’est plus, je ne peux continuer.

Mon existence fut, pauvre exécrable que je suis, la pierre sur laquelle la vie de Bella ripa.  Je maudis mon père, Carlisle, pour avoir, égoïstement, engendré l’infâme qui détruirai le plus bel ange jamais porté par la sainte terre. J’exècre Jasper qui n’a pu retenir sa soif. Je conspue Alice qui n’a su voir. Malgré l’ardeur des reproches pour ma famille qui me ronge le corps, j’ai l’indubitable conscience que la totalité des blâmes me revient. Je suis le seul fautif, je l’ai abandonnée, l’ai laissée seule et fragile, face à ce monde trop sombre pour accueillir sa pureté cristalline.

Bella n’est plus, je ne peux continuer.

J’ai pris grand soin à anéantir tout insidieux doute qui aurait pu s’insinuer chez elle quant à la véracité de mes propos lors de notre rupture, je me suis cru enfin avoir le courage d’agir de façon digne et désintéressée envers Bella. Pauvre fou que je suis, je l’ai menée à sa perte.  Anéantir, c’est bien là mon véritable don d’immortel, comment ai-je pu ?

L’idée qu’elle soit morte avec la certitude blasphématoire que je ne l’aimais plus,  déchiquette mon cœur mort. Elle est partie se croyant rejetée, oubliée. Comment ai-je pu ?

Ce fait constitue la torture la plus inacceptable qui soit. Mon corps de pierre plie sous le poids de cette culpabilité qui a brisé mon invulnérabilité.

Bella n’est plus, je ne peux continuer.

S’il ait un dieu, qu’il ait conscience que la véritable pénitence appropriée face à mon ignominie serait de me laisser en ces lieux, éternel supplicié, prisonnier de ce monde. Je devrais ressentir à jamais ce vide qui me broie depuis l’annonce faite par Rosalie. Les regrets m’ont englouti depuis et je me retrouve englué dans leurs vomissures.

Bella n’est plus, je ne peux continuer.

Cependant, je serai égoïste jusque dans la mort. Les yeux clos, je ferme hermétiquement mon esprit afin de profiter du denier souffle de mon existence pour raviver les souvenirs, que ma condition vampirique rend limpides, du bonheur vécu avec mon adoration.

Le brouhaha des discussions, tant parlées que pensées, italiennes s’amenuise jusqu’à disparaître totalement.

Ma muse apparait clairement, la plus belle femme de l’histoire de l’humanité, tout en elle évoque la douceur et la tendresse. Si la bienveillance a pu s’incarner, elle l’a fait dans cette sublime enveloppe charnelle.

Je me surprends à tendre la main afin d’effleurer sa magnifique chevelure aux reflets chocolat. J’emplis avidement mes poumons de son doux parfum et constate avec étonnement que le feu de ma gorge ne rugit pas.

Elle ne me sourit pas, l’expression du tigre-chaton est vissée sur ses adorables traits, elle n’est pas contente de me voir ici, si elle le pouvait elle me trainerait par les cheveux au fond de la ruelle sombre.

Un rire étouffé s’échappe de ma gorge serrée. Le courroux de ma Bella fantasmée a le don de me dérider aux portes de cette deuxième mort.

Un son de cloche retentit, il est l’heure. Il m’est presque impossible de laisser ma douce imaginée, je reste donc encore immobile dans la pénombre, souriant et serein. Je l’entends m’appeler, Edward, Edward, si clairement que j’en suis troublé mais aussi et surtout reconnaissant.

Non Edward, regarde-moi. Je lui réponds silencieusement, je ne fais que cela ma Bella.

Bella le monstre n’est plus, il n’y a plus que l’homme face à la mort qui pleure recroquevillé sous la douleur si intense qu’un immortel ne peut la supporter. Elizabeth ne m’a pas donné la vie, Carlisle ne m’a pas fait renaitre, c’est toi, et toi seule, qui m’as fait exister.

Pardonnes-moi Bella.

Il est l’heure.

J’esquisse un pas mais sens une légère silhouette me toucher. J’ouvre les yeux et rattrape dans un réflexe inhumain Bella.


FIN

Pour lire d’autres oeuvres de la Miss allez dans la section Fanzone puis Fanfiction  🙂

A propos Artemissia 4017 Articles
Créatrice et responsable du webzine "Songe d'une nuit d'été". 3 enfants, passionnée de lecture. Aime être transportée dans d'autres univers grâce aux livres.

33 Commentaires

  1. o___o
    Wahou….
    eh bien Arty tu m’étonnes j’ai adoré ton O.S.j’en avais déjà lu un autre qui m’a bien plus de ton repertoire.
    Tu as du talent 🙂
    Je l’ai meme lu avec la musique qui soit dit en passant est bien appropriée a ton O.S.
    Euh,réalise tt a coup, elle est bien de toi?!?!? je vois que l’auteur est Saeko O__O(je m’y perd du coup…..lol..un autre pseudo peut etre -__ô)
    ^^

    • OK, je dois avouée qu’il ou elle a un talent heureusement qu’il y a des gens pr ns faire vivre leur petite passion du moment.
      Là je vais m’attaquer au fan-fiction.
      a plus 😉
      désolée encore^^

  2. je ne sais que dire, c’est tellement beau et triste à la fois. J’en ai les larmes aux yeux, ce texte est d’ue splendeur innimaginable
    bravo à l’auteur qui la écrit

  3. c trop beau j’ai envie de pleurer…… par contre je les lut avec clair de lune en font c tout simplement magnifique. un grand merci de l’avoir mit sniff j’en pleure encore lol

  4. J’ADORE!!! C’est…c’est WOW je capote ses trop touchant
    ses tellement bien d’écris J’ADORE!!! ses sur je vais lire les autre histoir ! <3

    Elise -xxx-

  5. Wahou … C’est tous simplement Sublimissime , Extraordinaire .

    Merci Arty de nous avoir poster cette Fabuleuse Fanfiction de Saeko a qui je dis un grand bravo pour son talent

  6. merci pour vos commentaires qui me font plaisir
    jenny tu as osé ne pas lire mon texte avec mon lien !!!!!ah vilaine que tu es….
    arty j’avais lu ce texte il y a un bail et l’avais complètement zappé et c vrai qu’en le relisant les deux textes pourraient être frère
    je jure ne pas avoir plagié, j’ai juste exprimé mon ressenti avec mes mots, mon style
    merci encore

  7. WHOUA! J’ADORE!

    C’est très beau, tellement Edward. C’est magnifique!!!! J’ai eu une petite larme en le lisant.

    Tu as un don, franchement continue, lire tes textes est un régale.

  8. WOW !!
    Merci Arty 🙂
    C’est simple, Saeko a un don !
    C’est GÉNIAL !
    Je vais aller lire le texte d’Edward
    que tu recommandes au plus tôt !

  9. Woww !! c’Est Tellement beau ! C’est la premiere fois que quelqu’un ce mets dans la peu d’edward pendant ce moment la !! Bravo Saeko c’st Extraordinaire et Merci bcp arty pour l’article

  10. Voilà un fort joli texte qui décrit assez fidèlement les émotions qui m’ont assaillis ce funeste jour. Un jour d’horreur mêlé de joie et d’espoir. Comme quoi, s’il y a un dieu sur cette terre il a été envers moi des plus cléments et protecteur en m’envoyant son ange de miséricorde venir à mon secours. Bella m’a sauvé trois fois.

  11. je suis contente que ça te plaise Edward
    tu piques ma curiosité (mais tu le sais hein…) trois fois?
    la troisième serait elle quand elle a survécu (façon de dire) à son accouchemùent et réussi sa transformation?
    merci christelle

  12. Woooooaou!!
    J’adore,enfin,je veux dire c’est super bien écrit,et la musique avec donne un effet très…touchant.
    Moi aussi j’ai écrit un OS là-dessus,mais il fait pâle figure à côté de celui-ci ^^
    Enfin bref si Saeko écrit d’autres fan fics sur Twilight,je vais aller jeter un coup d’oeil moi 😉

  13. Très joli texte!!!
    Il y a un endroit où on peut poster ses fanfics ici ?
    Parceque en se moment j’écris un remake de Twilight et j’aimerais avoir vos avis (avertissement : les pro-Bella risque de me détester ^^)

    Never-Think

  14. j’ai adoré cette os, très bien écrite soit dit en passant. Je pense qu’elle se raporte bien à se qu’Edward a pu penser à ce moment là….

  15. Vraiment magnifique Saeko!! ça pourrait être un passage de Midnight Sun!! stp ma chérie écris un bouquin et publie le, tu as déjà pleins de fans 🙂

  16. Waouh!!! Je dois avouer que j’ais lu toute ses fanfiction mais celle-ci est celle qui a reussi a me faire pleurer. Saeko écri terriblement bien pour le plus grand plaisir de nous tous!! et pour moi c’est du Edward et on s’en fou si ce n’est pas le style de Meyers l’important c’est que l’on a senti encore une fois tout l’amour, la grâce et j’en passe, de cette amour qui nous fait toute rever!!!

    Alors merci Saeko, Merci du fond du coeur pour nous avoir toute fait rever avec ton réel talent et ton envi a nous faire rever.

    Affectuesement,
    Marina une fan…

  17. tres beau texte , magnifique et belle chanson calme et apaisante ca fait du bien de l’ecouter on oublie tout soucie et on s’envole dans des pensée dans des rêve ^^

  18. C’est vraiment magnifique bravo Saeko tu écrit sublimement bien on ressent très bien se que Edward a du ressentir c’est vraiment parfait encore bravo.

  19. c trop bo j’en pleure et j’arrive a ressentir la douleur a travers le texte comme si j’y etais.Et oui je suis trop émotif en tout ka c super bien ecris et je tire on chapeau a d’auteur.

  20. C’est magnifique, j’adore, ce n’est peut-être pas tout a fait le même style que Stephenie Meyer, mais ça en serait presque plus profond, plus beau. Bravo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*