Ce qui est chaud bouillant

Nouvel extrait de COSMOPOLIS et interview de David Cronenberg.

Un nouvel extrait de Cosmopolis, la qualité n’est pas superbe, mais Rob d’amour Pattinson est toujours aussi chaud bouillant ! Puis, une interview du réalisateur David Cronenberg qui nous parle du film.

[Quelques mois après avoir raconté la brouille entre Freud et Jung dans A Dangerous Method, le cinéaste canadien David Cronenberg revient sur les écrans avec Cosmopolis, en salles le 25 mai. L'adaptation d'un court roman de l'écrivain américain Don DeLillo dans lequel un jeune businessman, Erick Packer, traverse New York en limousine. Le début d'un périple aussi sexuel que violent qui ne laissera aucun personnage indemne. Aux côtés de Robert Pattinson, la star de Twilight, on retrouve les acteurs Paul Giamatti, Samantha Morton et deux frenchies, Juliette Binoche et Mathieu Amalric. Récompensé par le prix spécial du jury pour Crash en 1996, et présent en compétition en 2005 avec History of Violence, David Cronenberg s'est confié à Metro.]

 Comment avez-vous abordé l’adaptation du roman de Don Lillo ?

J’ai écris le scénario en six jours. Les trois premiers, j’ai retranscrit les dialogues dans leur intégralité. Les trois suivants, j’ai rajouté les descriptions pour chaque scène. Bref vous retrouverez tous les dialogues de Don DeLillo, parce que c’est une langue formidable. En revanche je n’ai pas gardé les monologues intérieurs. A la place, vous aurez des idées visuelles que le livre a suscité en moi. Je suis très excité par le film et encore plus par la prestation de Robert Pattinson.

C’est un choix qui paraîtra peut-être étonnant pour certains de vos fans…

Rob est un acteur merveilleux et je pense qu’il va surprendre. Il est jeune, il est beau, il a eu beaucoup de succès avec Twilight et beaucoup de gens en concluent qu’il est mauvais acteur. Je le sais. Mais je peux vous garantir qu’il est très bon et qu’il travaille très sérieusement. De la meilleure des manières. D’ailleurs j’ai hâte qu’on retravaille ensemble. Je lui ai même dit que j’adorerais l’associer à Viggo Mortensen dans un prochain film.

Ces acteurs célèbres vous contactent-ils directement pour travailler avec vous ?

La plupart du temps ils disent à leur agent de dire à mon agent qu’ils ont très envie de travailler avec moi. (sourire) Mais parfois, je demande à travailler avec un acteur sans savoir s’il connaît mes films. C’est le cas avec Rob. Et il se trouve qu’il connaissait très bien mon oeuvre, à vrai dire c’est un garçon qui a une très belle éducation cinématographique. Sur le tournage de Cosmopolis, je me rappelle qu’il avait de longues conversations avec Juliette Binoche à propos d’obscurs petits films français. C’est un vrai cinéphile.

L’engager, c’est aussi une façon d’attirer un public différent du votre ?

Dès qu’on a confirmé sa participation à Cosmopolis, des tas de blogs se sont mis à parler du film. J’ai vu que des adolescents lisaient la nouvelle de Don De Lillo et qu’ils la trouvaient géniale. Et j’espère que le film leur plaira. Après s’ils n’aiment "que" Twilight, ils vont peut-être être déçus. Mais s’ils sont fans de Rob, ils vont adorer Cosmopolis. C’était pareil lorsque j’ai travaillé avec Viggo Mortensen la première fois. Si vous étiez un fan acharné d’Aragorn et du Seigneur des Anneaux, vous n’aviez peut-être pas très envie de le voir dans History of Violence. Mais si vous aimez l’acteur, alors vous êtes prêt à le suivre dans des projets différents.

 Vous avez adapté plusieurs romans dans votre carrière, à commencer par Le Festin Nu de William S. Burroughs ou Crash de J.G Ballard. Quel genre de lecteur êtes-vous ?

Je n’aime pas lire juste dans l’optique de faire un film. Dans le cas de Cosmopolis, c’est le producteur qui m’a contacté. Il m’a dit "j’ai les droits et je pense que tu es la personne idéale pour réaliser le film". Et il avait raison ! Le reste du temps, je lis un livre parce que ça me nourrit, parce que ça m’excite, parce que ça m’intéresse tout simplement. J’adore les romans de David Foster Wallace que j’ai découvert après sa mort. The Pale King, son livre posthume, est absolument brillant.


About these ads
Follow Songe d'une Nuit d'été – Le Webzine Au Féminin on WordPress.com
About Laura (122 Articles)
Auteur de "Love in the Darkness", une Fanfiction sur The Vampire Diaries. ♥ Facebook https://www.facebook.com/media/set/?set=a.157718581055047.1073741828.157716204388618&type=3#!/pages/Lauras-Fanfictions/157716204388618

♣ La Parole est à Vous ♣

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

AngelFall - France

Premier blog français sur la saga de Susan Ee

libraire et fier de lettre

Les perles du libraire en illustration.

A Trip to Bookland

Repère pour bouquinovores et amateurs de belles phrases.

Rien à Glander

Tu la veux ma pop culture ?

Heirs of Durin

Thorin Oakenshield and Allies

April's violet

Just another WordPress.com site

Madly, Girly, Geekly

Culture is always a good idea

Netherfield Park

Le blog rédigé à quatre mains (lecture et cinéma)

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 9 826 autres abonnés

%d bloggers like this: